Jeu de traces

Promotion les 5 1ères séances à 1/2 prix : 35€

le vendredi de 17h30 à 20h

le mercredi de 16h30 à 18h

 

Ouverture en janvier 2020

Durée de la Séance : 1h30 Disponibilité du closlieu

Pour pouvoir appréhender et apprécier pleinement le Closlieu, il est nécessaire d'y vivre  au moins 5 séances

Prochaines séances :

Janvier : Ve17, Me22, Ve31

Février  : Me5, Ve14, Me19, Ve28

Chaque semaine des personnes de tous les âges se retrouvent à l’atelier du Jeu de Traces. L’instrument central est la Table Palette avec ces 18 couleurs naturelles et ses pinceaux. Tout est d’une grande qualité, d’une grande beauté, qui appelle à la rigueur, au respect. Pendant 1h30, chacun vient peindre, librement, sans thèmes, sans jugements, sans interprétations, sans commentaires sur les œuvres. C’est un lieu clos, protecteur, à l’abri des regards extérieurs où l’on fait l’expérience de la trace spontanée. Tout le monde peut jouer au jeu de peindre, pas besoin d’un savoir faire particulier ni même  d’un don. D’ailleurs, il n’est pas besoin de don pour peindre. Tout le monde peut et sait peindre. Le jeu de peindre apporte beaucoup de confiance en soi, car la personne prend conscience de ses facultés, devient sûre d’elle, fait l’expérience de son autonomie. Elle développe des capacités insoupçonnées qui vont bien au-delà de cette activité, dans la vie de tous les jours. Le jeu se pratique au sein d’un groupe, régulièrement, c’est bien différent du dessin occasionnel. Il permet de s’affirmer parmi les autres, sans se comparer à eux, sans compétition. Un artiste peint pour faire passer un message, pour partager son œuvre. Ici, les œuvres sont gardées à l’atelier. De ce fait, on joue pour soi, pour le plaisir et ça, c’est très libérateur. L’acte de tracer est un savoir faire spécifique à l’homme qui à tout âge demande à vivre et à s’épanouir. Le cadre du jeu de peindre créé par Arno Stern permet cet accomplissement.